- Réveille-toi, Nielouto, espèce de fainéant !

- ... hum, hein, quoi ?

- C'est le moment de se réveiller dormeur. Karumi-sensei pète un câble.

// Cette voix si douce... Nielouto la reconnut aussitôt. Elle appartenait à sa meilleure amie, Kona. Il la connaissait depuis son entrée à l'académie de ninja de son village quand elle lui offrit un katana en bois pour s'entrainer. Depuis, ils étaient devenus les meilleurs amis du monde et Nielouto ne jura que par son katana en bois.  Il s'avèrait que c'était aussi la petite amie de son frère jumeau, Nielaya. //

- Oh, merci Kona, dit-il d'une voix somnolante.

- C'est normal !

- Eh oh, c'est pas fini vous deux ! cria Karumi-sensei. Demain c'est l'examen pour devenir Genin et tu ne trouves rien de mieux à faire que de dormir petit énergumène ! C'est pas parce que tu as des facilitées que tu dois te permettre tout. Viens tout de suite ici et montre nous comment tu te métamorphoses en moi.

// Nielouto s'avança devant la classe, peu sûr de lui. Son frère Nielaya le regardait en souriant. Ils avaient fait un pari : celui qui réussirait le plus de " test " gagnerait. Le perdant devrait porter des habits roses tout une semaine. Il se posta devant son sensei et fit les gestes de mains. //

- Chien... Sanglier... Bêlier... Technique de métamorphose ! ( Henge no Jutsu ]

// La ressemblance était presque parfaite ! Mis à part deux ou trois défauts, on aurait cru voir Karumi-sensei en double. Nielouto marcha dans la salle fièrement et s'amusa à imiter son sensei. Ce qui fit rire toute la classe... sauf le vrai. //

- C'est bon, c'est bon !  Bravo. Tu peux retourner à ta place.

- Merci ! Je sais, je suis le meilleur. Et encore, j'suis qu'à 30% de mes capacités !

// Il retourna s'asseoir, s'affala sur son banc, mit sa tête dans ses bras et s'endormit. //

- Bonne nuit, dit Kona.

 

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

// Nielouto était stressé. Malgré ses facilités en la matière, il avait peur d'échouer l'examen pour devenir Genin. Il s'était entraîné la veille  pendant toute la nuit et s'était réveillé au matin très fatigué. Comme d'habitude. C'est pourquoi il décida de se relaxer une bonne heure dans un bain bouillant avant d'aller à l'académie. Malheureusement pour lui, il se réveilla deux heures après. Il regarda l'heure vite fait. 33 minutes de retard. Il devait se dépêcher. Il enfila vite ses vêtements et coura jusqu'à l'académie. Une fois arrivé, en sueur et épuisé, il se rendit compte que c'était seulement autour de Kunahe, une élève de sa classe. Il restait donc encore une bonne vingtaine de personnes avant lui. Il soupira. Il alla s'asseoir à côté de Kona et son frère. Sa meilleure amie semblait toute excitée. //

- Regarde, regarde ! s'exclama-t-elle. Tu vois le bandeau sur mon front ?! Je suis une Genin désormais ! 

- Bravo ma p'tite. Je doutais pas que tu réussirais ! Par contre, ça ne sert à rien d'exposer ton bandeau comme ça. Tout ce que tu y gagnes, c'est afficher ton infériorité. Notre village est tellement faible comparé à ceux du reste du monde. 

- Arrête ton char, dit Nielaya. On sait tous que tu aimes quand même ton village et ton pays.

- Mouais.

// Après une demi-heure d'attente, ce fut au tour de Nielaya. Nielouto passerait juste après. Il commençait vraiment à stresser. Rester un bête étudiant pendant que tous ses amis sont Genin ? Non, il ne pourrait pas l'accepter. Il mourrait de honte. Mais pourquoi s'inquièter ainsi ? Il connaissait très bien les techniques et arrivait parfaitement à les utiliser. Son manque de confiance en soi grandissait de jour en jour... 5 minutes plus tard, son frère sortit de la salle de l'examen, son bandeau dans les cheveux. //

- Easy, frérot !  Allez, à toi. 

// Nielouto hocha la tête, la gorge serrée. " Tout se passera bien, tout se passera bien " se répétait-il dans sa tête. Il avança jusqu'à la porte coulissante de la salle. Il entra, un noeud dans l'estomac. //

- Tiens, Nielouto, dit Karumi-sensei. Je sens qu'on va bien s'amuser. N'est-ce-pas Inuzuka ?

- Je n'en doute point. Cependant, Karumi, tu peux m'appeller par mon prénom tu sais.

- Pardon, Kiba.

// Inuzuka. Cela lui disait quelque chose. Mais il avait beau réfléchir, il ne savait pas quoi. Les marques sur son visage lui disait quelque chose pourtant. Pendant qu'il était perdu dans ses pensées, son sensei et l'inconnu riaient en coeur. Mais qu'est-ce-que cet homme faisait ici ? Était-il un examinateur ? Ou bien juste un spectateur ? Les deux larrons reprirent leur calme. //

 - Alors, alors, Nielouto, dit Inuzuka. Tu vas devoir réaliser pour cet examen deux jutsu de base. Si tu y arrives, tu seras Genin. Sinon, on se revoit dans 6 mois. Le premier est la technique de métamorphose ( Henge no Jutsu ) et la deuxième est la technique de clonage ( Bunshin no Jutsu ). En premier lieu, tu devras te métamorphoser en moi, ici présent. Analyse bien le moindre de mes détails pour cela. Ensuite, reprend ton apparence et fait un clone inconsistant. Une simple illusion.

// Tiens ? Deux épreuves pour l'examen. On lui avait pourtant dit qu'il n'y en avait qu'une seule ! Serait-ce pour le faire rater ? Si c'était le cas, il ne se ferait pas avoir comme ça. Il hocha la tête puis analysa son interlocuteur. Il fit attention à tous les petits détails de son visage, de son corps. Il se concentra bien, respira à fond puis fit les signes de main sans aucune hésitation. Chien... Sanglier... Bêlier... //

- Métamorphose ! ( Henge no Justsu )

- Parfait. Il n'y a rien à redire là-dessus, tu maîtrises bien la technique. Très très bonne concentration de ton chakra. Félicitations. Maintenant, fais nous voir un clone de toi. 

// Il hocha à nouveau la tête. Il concentra tout son chakra et le malaxa très fort. Il ne pensait plus à rien sauf à un clone de lui. Une simple illusion, certes. Mais avec la technique précédente et la course de ce matin, il était épuisé. Est-ce-qu'il y arriverait ? Par fierté, il coupa sa respiration saccadée. Le sourire de son sensei l'énervait au plus haut point. Il se devait de réussir ! Tremblotant, il fit le signe de mains. L'index et le majeur de chaque mains formant une croix. //

- Multi Clonage ! ( Bunshin no Jutsu )

// Il l'avait fait ! Un clone se tenait à côté de lui. Certes, il avait l'air mal en point et épuisé. Mais Nielouto l'était en ce moment même. Il avait donc réussi l'examen, non ? Fatigué, il se relâcha et le clone disparu aussitôt. Il s'assit sur le sol, fixant ses deux opposants. //

- Alors ? 

- Hmm, dit Inuzuka. Il y avait de petits imperfections à ton illusion. Certes, elle te ressemblait mais avait l'air très mal en  point. Du coup, on distinguait qui était le faux du vrai. Dans un véritable combat, elle n'aurait servi à rien. Je ne sais pas si on peut t'ac...

- Kiba, l'intérrompit Karumi.  A mon avis, il s'est vu dans le miroir ce matin et, connaissant Nielouto depuis qu'il est tout jeune, il était comme d'habitude très fatigué. Comme il n'a pas vu sa tête depuis, il a imaginé son clone comme ce matin. Voilà pourquoi il avait l'air mal en point. Mais je ne doute pas que cette technique était tout aussi parfaite que la précédente.

- Je veux bien te croire mon ami, répondit-il. Eh bien, jeune homme, je suis fier de t'annoncer que tu es désormais un Genin. Viens chercher ton bandeau.

// Nielouto couru vers l'inconnu, attrapa son bandeau et le rangea dans la poche de sa veste.  Il remercia de tout coeur ses deux examinateurs et sortit de la salle. Ne portant pas son bandeau, il fit croire à ses amis qu'il avait raté. Puis il le sortit de sa poche. Ils se félicitèrent mutuellement puis partirent en direction du lac de leur village. Une fois arrivé, ils s'assirent sur un banc et parlèrent de leur examen. //

- Pfiou, c'était pas si simple ses deux épreuves ! soupira Nielouto. En plus le deuxième examinateur était très sévère. 

- J'avoue, répondit Kona. Je suis habituée à Karumi-sensei mais lui m'intimidait plus.

- Hein ? De quoi vous parlez vous deux ? s'exclama Nielaya. Il n'y avait qu'une seule épreuve et qu'un seul examinateur. 

 

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

- Je t'avais dit qu'ils avaient tous les deux un sacré potentiel pour leur âge.

- Je sais Karumi. Mais je voulais voir ça par moi-même.

- Tu es convaincu maintenant, Kiba ?

- Oui, il me fallait les meilleurs Genin de ton village pour faire équipe avec mon fils. Et je pense qu'on les a trouvés.